Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Site de la Chapelle Saint François de Rennes

26 juillet : Sainte Anne, mère de la Très Sainte Vierge Marie

26 Juillet 2012, 08:00am

Publié par Le sacristain

 

Sainte Anne, Vitrail---Egl-St-Patern.jpgMère de la Très Sainte Vierge Marie.

 

 

 

 Le culte de Sainte Anne a grandi dans le rayonnement de celui de Marie. C'est à Jérusalem, dans la basilique de "Sainte Marie, où elle est née", que Saint Jean Damascène célébrait au VIIIe siècle les aïeux de Jésus. Tout naturellement, cette basilique allait devenir l'église Sainte Anne des Croisés. Son culte connut une assez large diffusion en Occident entre le XIIe et le XVe siècle, mais il devait prendre un nouvel essor au VIIe siècle à la suite des apparitions de la Mère de la Vierge Marie à Yves Nicolazic sur la lande d'Auray en Bretagne, Saintes_Anne_et_Marie.jpgen 1623. Missionnaires et marins bretons ne tardèrent pas à le répandre en Nouvelle-France.

Les origines du pèlerinage à Sainte-Anne-de-Beaupré remontent à 1658. Le document qui raconte les premières guérisons, obtenues à Beaupré par l'intercession de la Sainte, a été inséré dans les Relations des Jésuites. Depuis 1876, sainte Anne est la patronne de la Province civile et ecclésiastique de Québec. Enfin, l'art la représente traditionnellement apprenant à lire à sa fille dans la Bible, ou bien saluant Saint Joachim à la Porte d'Or.

source icrsp.org

 

 

Ste-Anne-Banniere-CHSF.jpg

Voir les commentaires

16 juillet, Notre-Dame du Mont Carmel

16 Juillet 2012, 07:00am

Publié par Le sacristain

Notre-Dame du Mont-Carmel.

L'Ordre du Carmel se donne une origine aussi ancienne que glorieuse; on croit, non sans raisons sérieuses, que cet Ordre n'est que la continuation de l'école des prophètes établie au mont Carmel par le prophète Élie. Les disciples de cette école furent au premier rang parmi les convertis au christianisme naissant, et le Carmel devint le berceau de la vie monastique depuis Jésus-Christ.
Après la dispersion des Apôtres, l'an 38, ils bâtirent une chapelle en l'honneur de Marie et se vouèrent tout spécialement à célébrer Ses louanges. Plus tard, ils eurent beaucoup à souffrir des Sarrasins et des Musulmans, lorsque la France, de concert avec l'Europe entière, entreprit ces magnifiques, mais désastreuses Croisades qui avaient pour but d'arracher les Lieux Saints aux infidèles.
C'est à l'occasion de ces épreuves subies par l'Ordre du Carmel que les Carmes vinrent en France avec le roi saint Louis. Ils y établirent plusieurs maisons et allèrent même s'implanter en Angleterre, où ils eurent le bonheur de voir saint Simon Stock embrasser leur Institut. Ce grand Saint devint, en 1245, supérieur général des Carmes, et n'oublia rien pour rallumer la dévotion à Marie dans son Ordre.

 


La fête de Notre-Dame du Mont-Carmel a pour but de rappeler une grâce insigne accordée par Marie à l'Ordre du Carmel et par lui à toute l'Église. Dans la nuit du 16 juillet, Simon Stock demandait, avec une ferveur toute spéciale, la protection de la Sainte Vierge sur son Institut. Au lever de l'aurore, Marie lui apparut, accompagnée d'une multitude d'anges, environnée de lumière et vêtue de l'habit du Carmel. Son visage était souriant; dans Ses mains Elle tenait le scapulaire de l'Ordre. Devant le Saint Elle S'en revêtit Elle-même, en disant: "Ceci est un privilège pour toi et pour tous les Carmes. Quiconque mourra en portant cet habit ne souffrira pas le feu éternel."

 
Le Saint fit des miracles pour confirmer la réalité de cette vision. Ce fut l'origine de la Confrérie de Notre-Dame du Mont-Carmel, pour les chrétiens qui, ne pouvant embrasser la Règle, veulent attirer sur eux les bénédictions promises au scapulaire. Le privilège le plus considérable accordé à la confrérie du Mont-Carmel après celui que Marie fit connaître à saint Simon Stock, est celui qui fut révélé au Pape Jean XXII: la délivrance du purgatoire  , le samedi après leur mort, des confrères du Mont-Carmel qui auront été fidèles à l'esprit et aux règles de la Confrérie. Outre ces deux privilèges, il y a de nombreuses indulgences attachées au scapulaire.

 

 

 

 

ND-Mt-Carmel                                   fête le 16 juillet 



Voir les commentaires

1er juillet, Fête du Précieux Sang de Notre-Seigneur

1 Juillet 2012, 07:30am

Publié par Le sacristain

christpiercing4.jpgLeçon du Bréviaire Romain

Leçon VII du IIIe Nocturne du Bréviaire Romain.
Homélie de Saint Augustin, Traité 120 sur S. Jean.
 

"L'Evangéliste a employé un mot soigneusement choisi. Il ne dit pas : il frappa son côté, ou, il le blessa, ou toute autre chose, mais : il ouvrit, pour nous dire que s'ouvrait d'une certaine manière la porte de vie d'où jaillirent les sacrements de l'Église, sans lesquels on n'entre pas dans la vie qui est la vraie Vie.

Ce sang qui a été répandu, l'a été pour la rémission des péchés. Cette eau se mêle au breuvage du salut. Elle nous donne bain et boisson. C'est ce que d'avance annonçait l'ordre donné à Noé d'ouvrir, sur le côté de l'arche, une porte par où pussent passer les animaux qui devaient échapper au déluge, et qui préfiguraient l'Église. C'est en vue du même mystère que la première femme a été faite d'une des côtes de l'homme endormi, et qu'elle fut appelée vie et mère des vivants. C'est qu'elle était la figure d'un grand bien, avant le grand mal de la prévarication. Ici, nous voyons le second Adam, la tête inclinée, s'endormir sur la Croix, pour qu'une épouse lui soit formée par ce Sang et cette eau coulant de son côté, pendant son sommeil.

O mort qui fait revivre les morts ! Quoi de plus pur que ce Sang ? Quoi de plus salutaire que cette blessure ?"

 

source ICRSP

19378760 q

Voir les commentaires

24 juin, Saint Jean-Baptiste.

24 Juin 2012, 06:30am

Publié par Le sacristain

 

Nativité de Saint Jean-Baptiste

 

 johnbaptistbirth.jpg

 

Cousin de Jésus, né de Zacharie et Elisabeth, il est appelé "baptiste" car il baptisait dans le Jourdain pour préparer le baptême dans l'Esprit. Il apparut sur les bords du Jourdain à 30 ans et vivait dans le désert, habillé de peaux d'animaux et se nourrissant de sauterelles et de miel. Il prêchait l'arrivée du Christ. Lorsque Jésus vint à lui, il le baptisa et vit le Saint-Esprit descendre sous la forme d'une colombe. Une voix se fit entendre qui désignait Jésus comme le Messie. Lorsque ses disciples lui parlait de Jésus, il leur répondait : "Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales" et il les envoyait vers lui. Il s'opposa au mariage adultérin que fit Hérode avec la femme de son frère, ce qui lui valut d'être emprisonné. Plus tard, la belle-fille d'Hérode dansa devant lui et ce dernier, ravi, décida de lui accorder tout ce qu'elle voulait. Sur les conseils de sa mère, Salomé demanda la tête du saint sur un plateau d'argent. Hérode, ayant promis de lui donner ce qu'elle voudrait, ne put refuser. source ICRSP

Voir les commentaires

Fête du Sacré-Coeur

15 Juin 2012, 13:00pm

Publié par Le sacristain

vendredi 15 juin,

l'Eglise nous a donné la joie de fêter Jésus dans son Sacré-Coeur,

Adoration du Très Saint Sacrement à 18h, Messe à 19h.

et Dimanche 17, 3ème après la Pentecôte, Solennité du Sacré-Coeur.

Messes à 10h30 & 18h30

 

19379492_q.jpg

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 19,31-37. 
En ce temps-là, on était à la préparation de la Pâque et pour empêcher que les corps ne restent sur la Croix pendant le Sabbat,(ce Sabbat étant un grand jour), les Juifs demandèrent Pilate de faire rompre les jambes des crucifiés et de les détacher.

Les soldats vinrent donc, et ils rompirent les jambes du premier, puis de l'autre qui avait été crucifié avec Lui.
Mais quand ils vinrent à Jésus, voyant qu'Il était déjà mort, ils ne Lui rompirent pas les jambes.
Mais un des soldats Lui transperça le côté avec sa lance, et aussitôt il en sortit du sang et de l'eau.
Et celui qui l'a vu en rend témoignage, et son témoignage est véridique ; et il sait qu'il dit vrai, afin que vous aussi vous croyiez.
Car ces choses sont arrivées afin que l'Écriture fut accomplie : "Aucun de Ses os ne sera rompu."
Et il est encore écrit ailleurs : "Ils regarderont Celui qu'ils ont transpercé."

Christ5b.jpg

 

Prière de Marthe Robin

 

Père éternel, par les divins Cœurs de Jésus et de Marie et par votre Esprit d'Amour, je vous offre les plaies sacrées de Jésus mon Sauveur, son sang précieux, sa face adorable, son cœur sacerdotal et eucharistique, … en union avec Marie, et en particulier pour les âmes consacrées et pour vos prêtres… Je vous offre Jésus, la Sagesse Eternelle et le Souverain Bien…
Dans ces abîmes sans fond de miséricorde, de pardon et d'amour du Cœur de Jésus, je noie l'iniquité, la haine et l'impiété.
Dans son sang rédempteur, sanctificateur et divin, je plonge les âmes coupables, ingrates et aveugles.
Je cache les âmes craintives, timides et défiantes dans ses plaies sacrées.
Je submerge les cœurs froids, endurcis et rebelles dans l'océan infini de sa tendresse.
J'emporte les prêtres, tous les prêtres dans ces demeures réservées à eux seuls.
J'enfonce le monde universel dans son Cœur brûlant d'amour pour tous.
Enfin dans ce brasier purificateur, pacificateur et sanctificateur, je jette, ô mon Père des Cieux, toutes vos créatures susceptibles de régénération, de perfection et d'amour, tous les égarés, les indécis, les infidèles, tous les pauvres pécheurs, et Vous supplie de les recevoir, de les garder, de les transformer, de les consumer tous dans votre immense amour.
O Justice éternelle de la Sainteté Souveraine et Infinie de mon Dieu, voici Jésus. Soyez satisfaite par ses mérites surabondants qu'Il a bien voulu déposer en moi. Payez-vous à l'infini, dédommagez-vous de la gloire que vous a ravie Lucifer et toute sa légion orgueilleuse et après lui toutes les âmes coupables et indélicates.
O Amour inexprimable et incompréhensible, ô Charité suprême et infinie, soyez emportés dans les âmes par les flammes toutes puissantes de son divin Cœur…
Recevez éternellement… sans jamais d'interruption, de ralentissement, de fléchissement et d'oubli, votre Christ Jésus, l'Eternel Infini en qui je m'anéantis sans cesse sous la conduite du St-Esprit et avec Marie ma Mère, pour le parfait accomplissement de tous vos desseins d'amour dans l'Eglise et dans le monde.
Mon Dieu, le silence répond mieux que les multiples ardeurs de mon amour pour Vous. Prenez Jésus, tout Jésus, et daignez lire vous-même en sa pensée divine qui est la vôtre, les intraduisibles caractères de feu que votre Esprit de charité a si profondément imprimés en mon âme et dans tout mon être, à tout jamais anéantis au cœur de votre unité.

 

jesus.jpg

Coeur de Jésus, j'ai Confiance en Vous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Dimanche 3 juin 2012

3 Juin 2012, 08:30am

Publié par Le sacristain

 

 

Ste-Trinite---Egl-de--.-56.jpg

 

 

 

« Domine Deus noster,
quam admirabile est nomen tuum in universa terra.  » 
     Seigneur notre Dieu, que magnifique est Votre nom par toute la terre.
Ps 8    

Voir les commentaires

Prêtre 'pour la Vie'

2 Juin 2012, 06:30am

Publié par Le sacristain

Abbé Jausions Missionnaire au Tchad dans les années 1960,

Monsieur l'abbé Yves Jausions s'est engagé très tôt pour la défense de la vie à Rennes. Dirigeant chaque premier samedi du mois à 17h à la basilique Saint Sauveur le Rosaire pour la vie, il est aussi l'initiateur du site Internet "Prêtres pour la vie". Bien connu de nos paroissiens, l'abbé Jausions vient régulièrement confesser à la Chapelle Saint François et consacre également de nombreuses heures au Sacrement de Pénitence chaque semaine à Saint Sauveur.  

 

  

"Après mes années au Tchad, j’ai été choqué par la pornographie qui s’étale en France. J’ai réuni un petit groupe se retrouvant chaque mois. Des lettres ont été envoyées à des députés, des ministres, etc… Nous avons eu des réponses. Après quelques années, le groupe a cessé, avec le départ de certains membres. 

               

Entre temps, j’ai découvert le site Internet Prêtres Pro-vie Canada. Là-bas, il y a un prêtre détaché à plein temps, une revue, des journées paroissiales, des interventions dans plusieurs séminaires, une participation aux marches pour la vie, etc… Il n’existe rien de semblable en France où l’ambiance est très différente.
             
C’est pour cela que j’ai créé Prêtres pour la Vie (
www.pretrespourlavie.free.fr) Ce site permet de donner des échos d’évènements concernant la défense de la vie, en France et dans le monde. A partir des revues, je met en ligne des articles concernant la bioéthique, la famille et les attaques contre la vie, de l’avortement à l’euthanasie. D'un point de vue pratique, je suis aidé par deux dames et un informaticien. Pour l’instant, je suis seul à rédiger les articles. Cependant, deux prêtres amis m’envoient quelques documents. Je prie le Seigneur de me donner le prêtre jeune qui prendra la relève…

Pour la défense de la vie, il existe en France de nombreuses associations privées. En Bretagne, il n’y en avait pas jusqu’ici, sauf Mère de Miséricorde. Récemment, il s’en est créé une à Vannes. A Rennes, où il y aurait 5 000 avortements par an, il était nécessaire de faire quelque chose. Après de nombreuses réunions, un projet a vu le jour. Il s’agit d’un groupe de dames qui assureront l’aide aux femmes enceintes en difficulté. Au début, ce sera surtout une écoute téléphonique qui aura lieu à raison de six heures par jour.

Une quinzaine de personnes assureront chacune une permanence deux fois par mois. Ce service demande une formation et une grande disponibilité. Cette association sera non confessionnelle afin de pouvoir s’adresser à tous les milieux. Pour le moment, il y a une dizaine de volontaires. Si vous aussi désirez accompagner ce bon petit groupe, n'hésitez pas à proposer vos services, car nous continuons à en chercher d’autres.

Après l’écoute, il y aura un suivi par d’autres personnes pour accompagner les femmes qui auront besoin d’une aide concrète. On compte sur vos prières pour la réalisation de ce service exigeant mais si important."

 

 

Monsieur l'Abbé Yves Jausions a été

Ordonné Prêtre 'in aeternum' le 2 juillet 1952.

 

messe.jpg

Le Dimanche 3 juin 2012,

en la Fête de la Sainte Trinité,

Messe solennelle d'Action de Graces

à 10h30 à la Chapelle Saint-François à Rennes

célébrée par Monsieur l'Abbé Yves Jausions.

       

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Intentions de prière du Pape pour ce mois de juin

1 Juin 2012, 06:00am

Publié par Le sacristain

Neuvaine 9

 

Voici les intentions de prière de Benoît XVI pour le mois de juin:

 

Intention générale:

Pour que les croyants sachent reconnaître dans l’Eucharistie la présence vivante du Ressuscité, qui les accompagne dans la vie quotidienne.

 

Intention missionnaire:

Pour que les chrétiens d’Europe redécouvrent leur identité et participent avec plus d’élan à l’annonce de l’Evangile.

Voir les commentaires

31 mai - Bienheureuse Vierge Marie Reine

31 Mai 2012, 06:30am

Publié par Le sacristain

Notre-Dame  Bienheureuse Vierge Marie Reine

 

"Pour nous aider à comprendre la dignité sublime que la Mère de Dieu a atteinte au dessus de toutes les créatures, nous pouvons considérer que la Sainte Vierge, depuis le premier instant de sa conception, fut comblée d'une telle abondance de grâces qu'elle dépassait la grâce de tous les Saints. Aussi - comme l'écrivait Notre Prédécesseur Pie IX d'heureuse mémoire, dans sa Bulle Ineffabilis Deus - " bien au dessus de tous les Anges et de tous les Saints ", le Dieu ineffable " a enrichi Marie avec munificence de tous les dons célestes, puisés au trésor de la divinité ; aussi, toujours préservée des moindres souillures du péché, toute belle et parfaite, elle a atteint une telle plénitude d'innocence et de sainteté qu'on ne peut en imaginer de plus grande en dessous de Dieu et que jamais personne, sauf Dieu lui-même, ne réussira à la comprendre ".

 
En outre, la Bienheureuse Vierge n'a pas seulement réalisé le suprême degré, après le Christ, de l'excellence et de la perfection mais elle participe aussi en quelque sorte à l'action par laquelle on dit avec raison que son Fils, notre Rédempteur, règne sur les esprits et les volontés des hommes. En effet, si le Verbe opère les miracles et répand la grâce par le moyen de son humanité, s'il se sert des Sacrements et des Saints comme d'instruments pour le salut des âmes, pourquoi ne peut-il pas se servir de se Mère très Sainte pour nous distribuer les fruits de la Rédemption ? Vraiment c'est avec un cœur maternel comme dit encore Notre Prédécesseur Pie IX - que, traitant l'affaire de notre salut, elle se préoccupe de tout le genre humain, ayant été établie par le Seigneur Reine du ciel et de la terre et se trouvant exaltée au dessus de tous les chœurs des Anges et de tous les Saints du ciel à la droite de son Fils unique, Jésus-Christ Notre Seigneur : elle obtient audience par la puissance de ses supplications, maternelles, elle reçoit tout ce qu'elle demande et ne connaît jamais de refus. À ce propos, un autre de Nos Prédécesseurs, Léon XIII d'heureuse mémoire, déclara que la Bienheureuse Vierge Marie dispose d'un pouvoir " presque sans limites " pour concéder des grâces, et Saint Pie X ajoute que Marie remplit cet office " pour ainsi dire par droit maternel ".
Pie XII, Encyclique Ad Cæli Reginam instituant la fête de Marie-Reine, 11 octobre 1954

 

Aujourd'hui, 31 mai,

18h00 Adoration du Saint Sacrement et Confessions

19h00 Messe

20h00 Chapelet et cloture du Mois-de-Marie

 

Ste Vierge - Eglise de .... 36

Voir les commentaires

26 mai, Saint Philippe Néri

26 Mai 2012, 05:30am

Publié par Le sacristain

St-Philippe-Neri.jpg 

SAINT PHILIPPE NÉRI
Fondateur de l'Oratoire
(1515-1595)

 

Philippe naquit à Florence le 22 juillet 1515. Dès son enfance, on l'appelait le bon petit Philippe, tant il était bon, doux et aimable. Vers l'âge de dix-huit ans, il renonça à la fortune d'un de ses oncles pour aller à Rome étudier les sciences ecclésiastiques. Rien de plus édifiant que sa vie d'étudiant: pauvreté, mortification, prière, travail, silence, vie cachée, habitaient sa modeste cellule.

Après plusieurs années d'étude opiniâtre dans les universités, il travailla seul, quelques années encore, dans le silence et la solitude, et quand, devenu prêtre par obéissance, il commença à se livrer au ministère des âmes, son esprit facile et profond avait acquis une science fort remarquable. Son angélique pureté eut à subir les plus rudes assauts; mais il sortit toujours vainqueur de tous les pièges, et reçut comme récompense la grâce de ne jamais ressentir, le reste de sa vie, aucun mouvement, même involontaire, de la concupiscence charnelle.

Un jour, Philippe fut tellement embrasé de l'amour de Dieu, que deux de ses côtes se rompirent pour donner plus de liberté à ses élans séraphiques. Souvent ses entretiens avec Notre-Seigneur étaient si suaves, qu'il n'y pouvait tenir et se mourait de joie, ce qui lui faisait pousser ce cri: "Assez, Seigneur, assez!"

Philippe visitait les hôpitaux, soignait les malades, assistait et instruisait les pauvres, passait de longues nuits dans la prière, aux catacombes, sur les tombeaux des martyrs. Partout et à toute occasion, il cherchait à gagner des âmes à Dieu. Il aimait surtout les jeunes gens; il les attendait à la sortie des écoles, se mêlait à leurs rangs et conversait avec eux; il les abordait sur les places publiques, les cherchait jusque dans les ateliers et les magasins, en confessait une multitude, en retirait un grand nombre du vice. "Amusez-vous bien, leur disait-il souvent; mais n'offensez pas le bon Dieu!" Aussi Philippe exerçait-il sur l'enfance et la jeunesse un ascendant irrésistible, et nul mieux que lui ne mérite d'être regardé comme le Patron des Oeuvres de jeunesse. Le Saint fonda la Société des Prêtres de l'Oratoire.

Philippe jouait pour ainsi dire avec les miracles, et les résurrections de morts ne coûtaient rien à cet homme extraordinaire. Il se regardait, malgré tout, comme le plus grand des pécheurs, et disait souvent à Dieu: "Seigneur, défiez-Vous de moi, car j'ai peur de Vous trahir!" Philippe mourut à l'âge de quatre-vingt ans, le 26 mai 1595.

 

 ________________________

 

 

 

 

Seminaire-Saint-Philippe-Neri.jpg

Séminaire Saint Philippe Néri à Gricigliano

Voir les commentaires